Partout dans le monde, l’avifaune s’effondre ...

Une paruline des prés, l'une des nombreuses espèces d'oiseaux en déclin en Amérique du Nord, à New York le 7 mai 2014. © Spencer Platt, Getty images North America, AFP
Partout sur la planète, nous assistons au déclin des espèces animales sauvages. Il n'existe pas un point du globe qui fasse exception, et récemment un article du média "Futura Planète" a mis en exergue la disparition massive d'oiseaux depuis 1970 en Amérique du Nord.
Trois milliards de volatiles ! C'est le chiffre annoncé.
De quoi s'inquiéter, car c'est ce que révèle une vaste étude conduite par des chercheurs qui considèrent ainsi qu'un quart de l’avifaune a disparu. Un lourd bilan pour la biodiversité où la responsabilité en résulte essentiellement par l'intervention de l'homme, même si les causes sont loin d'être toutes comprises.

"La population d'oiseaux d'Amérique du Nord s'est effondrée d'un quart depuis 1970, soit près de trois milliards de volatiles en moins dans la nature, estiment des chercheurs dans une étude d'ampleur publiée jeudi par la revue Science. Les oiseaux des campagnes sont les plus touchés, sans doute en raison de la réduction des prés et des prairies, et de l'extension des terres agricoles. L'utilisation de pesticides est aussi en cause qui, en tuant les insectes, affectent toute la chaîne alimentaire.

Mais, plus inquiétant encore, les oiseaux des forêts et les généralistes (qui s'adaptent à une diversité d'environnement) sont aussi en déclin : 90 % des pertes concernent 12 familles d'oiseaux, dont des moineaux et bruants, des parulines, des merles ou encore le chardonneret jaune -- les espèces qui vivent aux États-Unis et au Canada ne sont pas les mêmes que dans d'autres régions du globe. Ces chiffres correspondent au déclin observé ailleurs et notamment en France, où l'Observatoire national de la biodiversité a estimé à 30 % le déclin des oiseaux des champs entre 1989 et 2017." 
Voir l'article complet de Futura Planète :

Et pourtant, des alertes qui datent ont été lancées. La vidéo suivante en fait état et l'on peut constater que déjà en 1970 on s'inquiétait, notamment en montagne, de la disparition de certains oiseaux.

Posts les plus consultés de ce blog

Un conteur d'aujourd'hui pour les générations de demain

Pour vous, les jeunes générations héritières du dérèglement climatique ...