Articles

Affichage des articles du mars, 2019

Limiter le réchauffement est-ce bien possible ?

Image
L'humanité doit aujourd'hui prendre en main sa destinée. L'enjeu est fort, si l'on ne veut pas que la civilisation s'éteigne dans la cuisson et l'étouffement d'ici la fin de ce siècle. L'Homme a abusé des biens que la nature lui mettait à disposition. L'Homme n'a pas anticipé par cupidité, par égoïsme, par mépris de son environnement et de ses pairs, les risques qu'il encourait sur un terme qui pourtant aurait dû lui paraître évident. Les quelques voix qui se sont élevées depuis le début de la prétendue ère del'anthropocène, celle de l'influence de l'homme sur l'accélération de la détérioration de son milieu, n'ont pas eu l'impact essentiel à la réflexion d'un futur en harmonie avec un développement cohérent. Alors aujourd'hui, il faut prendre les bonnes options, les décisions qui doivent permettre de limiter les dégâts face à une douloureuse réalité. Limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, ce qui va évidemm…

Réchauffement climatique et nappes phréatiques

Image
Pour que l’humain puisse vivre sur la planète, il y a deux composantes primordiales nécessaires: l’air pour respirer et l’eau pour s’hydrater. Ensuite, bien sûr, il faut le sol pour la culture et se nourrir, la lumière et la température pour faire pousser et développer l’environnement animal et végétal. Au final, suite à ces considérations basiques, il faut un milieu équilibré pour garantir la viabilité de notre écosystème. Il s’avère donc que la vie ne peut se développer sans eau quelle qu’en soit sa forme, l’eau est à l’origine de toute source de vie. EnBresse bourguignonne, dans les campagnes et dans les villes, les nappes phréatiques alimentent traditionnellement les puits et les sources en eau potable, donc propre à la consommation.
Aujourd’hui, cette source d’alimentation pourrait être compromise par le réchauffement climatique et, son impact mérite d’être pris en considération dès maintenant. Au début de l'année 2018, leBureau de recherches géologiques et minières (BRGM) signal…

Les nuages: un rôle qu'il ne faut pas sous-estimer !

Image
Ces dernières années, les chercheurs ont démontré que les nuages sont une des principales variables dans le système climatologique de la Terre. Le climat est très sensible à de petits  changements nuageux (~10 à 30 %). Cette sensitivité est très importante quand on essaie de comprendre les effets de l'activité humaine sur l'environnement, et les répercussions en découlant sur le climat terrestre. Selon l'effet de ces changements, la formation des nuages peut en être affectée, et leur action sur notre climat peut être modifiée.
Dans la très sérieuse revue Futura Planète, Yves Fouquart enseignant Chercheur Physique explique clairement quelques aspects sur le rôle des nuages et leur influence sur notre écosystème.
"Les nuages jouent un rôle de tout premier plan dans le système climatique. En premier lieu, c'est bien grâce à eux qu'il y a des précipitations mais leur influence sur le rayonnement est considérable. Ils influencent à la fois le rayonnement solaire et le…